Vous êtes ici :   Accueil » Le kiosque de Mazamet - 24 septembre 2017
 
MILLE FEUILLES
REPAS LITTÉRAIRES
POLARS DE NUIT

ÉVOCATION HISTORIQUE DU KIOSQUE DU JARDIN PUBLIC DE MAZAMET

Dimanche 24 septembre 2017

Vers 1880, un « pavillon de jardin surélevé » est construit dans le jardin nouvellement acquis par la ville. A l’époque le gouvernement de la troisième République a pour but d’ éduquer et de divertir la population. Ce sont donc les « trompettes de la république » qui vont proposer pendant un siècle et demi des concerts gratuits et en plein air à un public friand de musique populaire.
Deux sociétés musicales en particulier, l’harmonie mazamétaine, héritière de l’Union musicale républicaine (1881) et l’Alerte mazamétaine (1924), jouent des marches militaires patriotiques, des danses (valses, polkas…), des arrangements d’œuvres lyriques, lors des fêtes notamment les 14 juillet. Les musiciens soucieux de représenter l’image de la commune participent à des concours musicaux (1930, 1936, 1960…). Depuis le début de notre siècle le kiosque du jardin public de Mazamet ne résonne que rarement aux oreilles d’un public qui ne demande qu’à revenir écouter une musique variée et accessible à tous.

Kiosque_1.JPG

Kiosque_2.JPG

CONSEILS DE LECTURES

Philippe GUMPLOWICK, les travaux d’Orphée ( 1820-2000) deux siècles de pratiques musicales amateur en France, harmonies, chorales, fanfares, orphéons.

Le kiosque à musique de Said AL-KAFRAWI ( recueil de nouvelles parues chez Actes sud)

Encyclopédie de la musique (éditions Grund)

Hors série revue Beaux Arts numéro 135  concernant le musée de la musique de Paris, (pages 56-59 consacrées aux cuivres à piston et aux saxophones et à leur histoire)



Recherche
Recherche
Calendrier
NOTES DE LECTURE
Nous contacter
Texte à méditer :   "quand on ne voit plus le soleil, il faut croire qu'il existe" (Je veux croire au soleil)   Jacques. SEMELIN
J'MLIRE

L’Association J’MLIRE a été créée en Avril 2011, à l’initiative de 8 femmes désireuses de s’impliquer dans des manifestations autour du livre et de la lecture : conférences,  rencontres littéraires…avec un temps fort, l’organisation d’un salon du livre « Délire de lire » à l’automne, rassemblant tous les acteurs des métiers du livre.