Vous êtes ici :   Accueil » Blog »
 
MILLE FEUILLES
CAFÉS LITTÉRAIRES
Recherche
Recherche
REPAS LITTÉRAIRES
Calendrier
NOTES DE LECTURE
POLARS DE NUIT
Nous contacter
SALONS "DÉLIRE DE LIRE"

 ↑  
ARCHIVES
Texte à méditer :   La littérature , c’est du chagrin dominé par la grammaire.   Jean d'Ormesson
Blog -

Le devisement du monde  -  par Gerard

LE DEVISEMENT DU MONDE ou le livre des merveilles

       Une fois de plus, c'est à un récit de voyage que je me suis attelé. Quoi de plus normal quand on est assigné à domicile ? Mais cette fois-ci, c'était un gros morceau.  « Le devisement du monde » ou  « le livre des merveilles  » de Marco PoloDans l'édition " la Découverte " de 1980 en deux tomes. Il est présenté comme le plus ancien récit de voyage écrit en français qui propose une vue d'ensemble de la Perse, de l'Asie centrale, de l'Extrême-Orient jusqu'à l'Indonésie. Ca faisait longtemps que je voulais m'y plonger, mais on a dit tant de choses à propos de la genèse de cet ouvrage que j'y tournais autour avec une certaine méfiance.

    D'abord, parce que le récit des voyages de Marco Polo n' a pas été écrit par lui-même, mais bien après son retour alors qu'il est emprisonné à Gênes et il confie le récit de ses aventures à un codétenu qui les écrit dans une langue franco-vénitienne. C'est pourquoi le récit est à la 3° personne, ce qui est un petit peu choquant pour un récit de voyage. Ensuite, parce que Marco Polo n'a pu s'empêcher d'ajouter des éléments qu'il n'a pas vus par lui-même mais qui lui ont été rapportés par de marins avec des éléments clairement fantastiques ou légendaires. Enfin, parce que Polo lui-même ne peut s'empêcher parfois d'ajouter des éléments inventés pour semer en valeur, comme le fait de se vanter d'avoir conçu des machines de guerre (des pierrières) pour aider le grand Khan à prendre une ville… alors qu'il est établi que Polo n'y était pas et que justement, c'est la toute première bataille où l'on a fait usage d'armes à feu !

Mais à part ces errements, toutes les informations que nous livre Marco Polo en bon commerçant sont exactes. Les chiffres qu'il annonce sont faramineux (23 tonnes d'or livrées en tribut au grand Khan par an ! ) mais ont été vérifiés par la suite par les historiens modernes. Il livre des détails sur l'extraction du pétrole, la fabrication de l'amiante, le rhinocéros unicorne, certaines pratiques matrimoniales qu'il n'a pu que constater par lui-même.

  Enfin, le ton du récit lui-même, sans fioritures, sans détails superflus mais avec l'oeil neuf de l'occidental découvreur nous invite à partager son émerveillement. Le conteur qui sommeille en moi trouve également des tournures admirables qui relèvent de la langue parlée de l'époque et ajoutent à l'exotisme du récit. Bref, le temps de ce long voyage (720 pages), j'ai viré un quotidien viral.

Un extrait :

« Il est vrai que jadis fut en cette ville un riche et puissant  roi que tout le monde aimait. Quand il vint  à mourir, il commanda que sur sa tombe, c'est-à-dire sur son monument, fussent faites deux tours rondes, l'une d'or, l'autre d'argent, en telle manière comme je vous dirai : car l'une était de belles pierres, puis couvertes partout en dehors de plaques d'or épaisse d'un doigt. La tour en était si bien couverte qu'il semblait qu'elle fût d'or seulement. Elle était haute de bien dix pas, et grosse juste comme il convenait à la hauteur dont elle était. Le haut était une coupole autour de laquelle étaient tout plein de clochettes dorées qui sonnaient chaque fois que le vent passait entre elles : c'était un grand triomphe à voir et à entendre. L'autre tour, elle était d'argent, et toute semblable et en telle manière faite comme celle d'or, de la même grosseur et de la même façon, tout pareillement avec des clochettes d'argent.. »

Publié le 17/04/2020 11:45   Tous les billets  Haut


Commentaires

Réaction n°1  -  par Patricia

le 17/04/2020 12:32

C'est donc un livre de souvenirs de son séjour en Chine écrit plusieurs années après et en confinement parce qu'en prison, alors posons nous la question que restera t -il pour nous du printemps 2020 et certains ne douteront ils pas de nos dires comme à l'époque on a douté des mots de Marco Polo?

Réaction n°2  -  par Claude

le 17/04/2020 12:34

Sujet d'actualité cette Chine qui nous a tant apporté à nous occidentaux, pour le meilleur et pour le pire, hélas!

Réaction n°3  -  par Josy

le 17/04/2020 12:50

Douter de nos dires.... Il y a des explications "rationnelles " au fait que l'on puisse douter de l'histoire de Marco Polo... Puisqu'il ne l'a pas écrite... mais cela est vrai pour beaucoup d'autres histoires " historiques" dont la mémoire était orale jusqu'à ce qu' un historien, un chercheur , un passionné écrivent..Mais l'histoire écrite à l'instant par celui même qui la vit...sera-t-elle plus ..; exacte!! Gérard nous dit bien que Marco Polo a rajouté des éléments.... 

Rubriques
Derniers billets
Derniers commentaires
Archives
11-2020 Décembre 2020 01-2021
L M M J V S D
  01 02 03 04 05 06
07 08 09 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      
Évènements culturels recommandés par JMLIRE
J'MLIRE

L’Association J’MLIRE a été créée en Avril 2011, à l’initiative de 8 femmes désireuses de s’impliquer dans des manifestations autour du livre et de la lecture : conférences,  rencontres littéraires…avec un temps fort, l’organisation d’un salon du livre « Délire de lire » à l’automne, rassemblant tous les acteurs des métiers du livre.