Vous êtes ici :   Accueil » Blog
 
MILLE FEUILLES
CAFÉS LITTÉRAIRES
Recherche
Recherche
REPAS LITTÉRAIRES
Calendrier
NOTES DE LECTURE
POLARS DE NUIT
Nous contacter
SALONS "DÉLIRE DE LIRE"

 ↑  
ARCHIVES
Texte à méditer :   La littérature , c’est du chagrin dominé par la grammaire.   Jean d'Ormesson
Blog
Tous les billets
DébutPrécédent [ 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 ] 1 page suivanteSuivantFin
Cascade  -  par Patricia

Cascade.jpg

La cascade de Cupservies sur le Sambres

(limite Tarn-Aude) décembre 2020

La beauté de la nature encore préservée.

Publié le 17/01/2021 14:06  - aucun commentaire aucun commentaire - Voir? Ajouter le vôtre ?   Haut
Cairn  -  par Gerard

Cairn.JPG

Extraire la pierre du sol où elle est née, activité de sage-femme

choisir sa forme, sa face, son chant, geste de poète

mur à mur, la monter à cru, travail de paysan

ériger ses verticales, acte de démiurge.


(cairn édifié sur une crête face aux Pyrénées)

Publié le 17/01/2021 14:04  - aucun commentaire aucun commentaire - Voir? Ajouter le vôtre ?   Haut
Le lac du Merle  -  par Monique

Lac_du_Merle.jpg

L’œil du Merle

caresse l’eau du lac qui palpite

y cueille

le frisson de beauté

la goutte d’espoir

la larme de sérénité

puis s’en va à tire-d’aile

les offrir au monde

Mission essentielle

Publié le 17/01/2021 13:58  - aucun commentaire aucun commentaire - Voir? Ajouter le vôtre ?   Haut
Café vivre  -  par Patricia

Ce livre n’est pas un roman mais un recueil de chroniques faites de 2014 à 2018 à la radio. Agréablement on se promène à Paris, à Biarritz, au Japon à New york…L’auteur qui est historienne mêle le présent et le passé en particulier celui qui s’est déroulé à la cour de Versailles. Ces chroniques veulent mettre en valeur aussi bien les livres qui sont à nos chevets que les moments tranquilles vécus à la terrasse des cafés. Un bon moment à passer avec cet ouvrage.

Publié le 08/12/2020 13:48  - aucun commentaire aucun commentaire - Voir? Ajouter le vôtre ?   Haut
La famille Martin de David FOENKINOS  -  par Patricia

L’auteur joue sur le thème du manque d’inspiration, un problème gênant pour son activité. Il a l’idée de descendre dans la rue, d’aborder la première personne rencontrée et de raconter sa vie. Ce sera celle d’ une vieille dame et de sa famille, une famille ordinaire mais dans laquelle on n’a aucun mal à se retrouver… On pourrait dire avec Foenkinos il se passe toujours quelque chose même quand il ne se passe rien !!!

Publié le 25/11/2020 14:22  - aucun commentaire aucun commentaire - Voir? Ajouter le vôtre ?   Haut
La discrète de Faiza GUENE  -  par Patricia

Ce roman à l’écriture emplie de douceur, dresse un beau portrait de femme, celle de Yamina née dans un douar algérien au temps de la colonisation française. Yamina vit depuis des dizaines d’années à Aubervilliers et a 4 enfants, elle a choisit la discrétion pour se fondre dans la société française. Sa colère elle l’a pourtant transmise à ses filles tiraillées entre deux cultures. Dans ce livre on retrouve un peu le ressenti de Magyd Cherfi, l’auteur de Ma part de gaulois et Ma part de sarrasin.

Publié le 25/11/2020 14:22  - aucun commentaire aucun commentaire - Voir? Ajouter le vôtre ?   Haut
La colline aux cyprès  -  par Evelyne

Je ne résiste pas à retranscrire un court extrait d'un livre en cours de lecture et qui devrait vous "amuser" :

"La vieille dame avait son plan de lecture à elle, plan qu'Irène condamnait en le traitant "d'écrémage", mais qui satisfaisait Julia Shane, car il lui permettait de connaître l'intrigue sans perdre inutilement du temps à de longues descriptions de paysages et à de minutieuses analyses d'incompréhensibles passions françaises. Avec le système  de l'écrémage, elle lisait quelques pages du début, puis allait directement à la fin du livre pour connaître le déroulement de l'histoire. Ensuite elle plongeait au milieu du roman et lisait une page ou deux, çà et là, jusqu'à ce que son intérêt se relâchât. Enfin elle rejetait le livre et la mulâtresse l'emportait, ne manquant jamais de parcourir chaque volume comme si le fait de voir les mots assez souvent devait lui permettre en définitive de comprendre les secrets des langues étrangères. Les livres jetés par terre avaient été écrémés. Ils gisaient, prostrés, tels des soldats morts. Leurs titres montraient quels étaient les auteurs favoris de la vieille dame. Les uns étaient imprimés en noir, les autres en rouge, certains même en bleu...Paul Margueritte, Marcel Prévost, Pierre Loti, Paul Bourget, Colette Willy et, chose curieuse, Anatole France, avec l'Ile des pingouins", qui avait dû, semblait-il, échapper au système de l'écrémage, car de tous les livres, c'était le seul dont toutes les pages fussent coupées...."

Savoureux , Monsieur Bromfield !

Extrait de "La colline aux cyprès" , son premier roman paru aux Etats-Unis en 1924 !!!

Bonne lecture.

Publié le 20/11/2020 11:44  - aucun commentaire aucun commentaire - Voir? Ajouter le vôtre ?   Haut
Philippe CLAUDEL, L’archipel du chien (2018)  -  par Claude

Un archipel méditerranéen isolé et qui continue à vivre comme si rien ne changeait dans le monde. La découverte de trois cadavres africains sur une plage va bouleverser les habitudes. Faut-il préserver la tranquillité des lieux en adoptant une attitude de déni ou faut-il accepter la réalité, réalité d’un monde en plein désarroi où des étrangers remettent en question les habitudes ancestrales, bonnes ou mauvaises ?
Une fable sur le rapport aux autres, sur la perception de l’étranger, ici celui qui n’est pas né sur l’île.
Passionnant.

Publié le 12/11/2020 20:52  - aucun commentaire aucun commentaire - Voir? Ajouter le vôtre ?   Haut
Olivier NOREK, Impact (2020)  -  par Claude

Un ancien militaire, ancien policier aussi, utilise des méthodes terroristes afin de mettre des grands groupes financiers et industriels face à leurs responsabilités dans les dérèglements de notre planète. Quelles seront les réactions des entreprises concernées, de l’Etat et de l’opinion publique face à cette action désespérée ?
Une fiction bien documentée sur les réalités des grands bouleversements subis par la nature à cause des modifications introduites par l’homme.
Un récit haletant.

Publié le 12/11/2020 20:51  - aucun commentaire aucun commentaire - Voir? Ajouter le vôtre ?   Haut
"Seule Venise" de Claudie Gallay  -  par Anne

Un roman qu'on ne peut qu'aimer; il fait partie des coups de cœur.
Une histoire presque impossible à raconter. Trois histoires d'amour en chassé croisé. Il y règne une atmosphère bien particulière qui laisse penser au style de M. Duras, par ses phrases courtes pour dire la solitude et de lentes déambulations…
Des instants d'émotion. La nostalgie est au R D V.
A quarante ans, quittée par son compagnon, l'héroïne, vide son compte bancaire, et part à Venise sur les traces de l'Amour ; s'installe dans une pension de famille peu confortable qui compte d'autres âmes en peine…
On partage ses promenades dans Venise en hiver, triste, grise, désertée, mais si belle ! Tout est feutré, même l'Amour est décrit avec une poésie d'une douceur infinie.
L'héroïne semble faire partie de ces êtres dont c'est le destin de se croiser où qu'ils soient.
On assiste peu à peu à la
transformation intérieure d'une femme à la recherche d'un nouveau souffle de vie.
Des rencontres pittoresques : un prince russe en chaise roulante, cultivé, partageant son goût pour la grande musique et le bon vin, pour qui l'exactitude est plus que jamais "la politesse des rois", et pou
rtant, si pathétique !
Un bouquiniste qui voue une passion pour le peintre juif (Zoran Music) qui a peint l'holocauste.
Une jeune danseuse et son amant, et le très touchant Lugui le propriétaire de la pension…
L'histoire trouve une fin heureuse comme on l'a souhaitée. Une belle écriture qui invite à fermer les yeux pour se laisser bercer.

Publié le 12/11/2020 18:52  - aucun commentaire aucun commentaire - Voir? Ajouter le vôtre ?   Haut
DébutPrécédent [ 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 ] 1 page suivanteSuivantFin
Rubriques
Derniers billets
Derniers commentaires
Archives
12-2020 Janvier 2021 02-2021
L M M J V S D
        01 02 03
04 05 06 07 08 09 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31
Évènements culturels recommandés par JMLIRE
J'MLIRE

L’Association J’MLIRE a été créée en Avril 2011, à l’initiative de 8 femmes désireuses de s’impliquer dans des manifestations autour du livre et de la lecture : conférences,  rencontres littéraires…avec un temps fort, l’organisation d’un salon du livre « Délire de lire » à l’automne, rassemblant tous les acteurs des métiers du livre.