Vous êtes ici :   Accueil » Mille Feuilles du vendredi 10 octobre à Aussillon
 
MILLE FEUILLES
REPAS LITTÉRAIRES
POLARS DE NUIT

MILLE FEUILLES DU VENDREDI 10 OCTOBRE 2014 A LA MÉDIATHÈQUE D'AUSSILLON

Une quinzaine de personnes sont venues présenter leur « coup de cœur ».

Après quelques propos échangés à propos du prix Nobel de littérature à Patrick MODIANO qui concluent à inciter à lire ou relire les ouvrages de cet écrivain récompensé, voici les livres présentés :

- Je suis fou de toi de Dominique BONA : C’est l’histoire d’un amour brûlant, d’une passion dévorante de Paul Valéry, alors âgé de 66 ans pour une femme très belle de 30 ans sa cadette Jeanne Voilier, avocate, éditrice, femme d’affaires, aimant séduire, libre et indépendante. Une passion qui va le dévaster pendant 8 ans jusqu’à sa mort en 1945.Cet ouvrage est en plus une peinture de la France entre les deux guerres.

- Oona et Salinger de BEIGBEDER : Un autre portrait de femme ayant vécu à la même période. C’est aussi une histoire d’amour entre deux amants d’âges différents. Oona, fille d’un grand écrivain américain, rencontre alors qu’elle n’a que 15 ans, l’écrivain Salinger. La vie les sépare car après Pearl Harbour Salinger part combattre en Europe. Oona elle épousera Charlie Chaplin.

- L’enfant aux cailloux de Sophie LOUBIERE : Une vieille dame seule, s’ennuie dans son pavillon, alors elle épie ses voisins. Elle découvre des choses bizarres, est ce le fruit de son imagination ? Une véritable enquête socio-judiciaire digne d’un roman policier. Un livre drôle et émouvant.

- Comme un roman de Daniel PENNAC : L’auteur nous livre un roman tiré de son expérience d’enseignant dans un lycée technique où il est chargé de donner le goût de la lecture à ses élèves. Les 10 commandements accordés au lecteur pour le déculpabiliser s’il rencontre des difficultés à le faire, en font un véritable plaidoyer. Un livre à lire et relire et mettre entre toutes les mains.

- Le bleu des abeilles de Laura ACOBA : La narratrice est une petite fille d’une dizaine d’années. Elle vit en Argentine où et rend visite à son père , prisonnier politique. Dans une correspondance avec son père, où l’on sent la difficulté pour l’enfant de maîtriser la langue française, l’auteur réussit grâce à une grande sensibilité et à l’humour à rendre attachante cette histoire éprouvante.



Recherche
Recherche
Calendrier
NOTES DE LECTURE
Nous contacter
Texte à méditer :   "Chaque livre a une âme. L’âme de celui qui l’a écrit, et l’âme de ceux qui l’ont lu, ont vécu et rêvé avec lui." (L'ombre du vent)   Carlos Ruiz Zafon
J'MLIRE

L’Association J’MLIRE a été créée en Avril 2011, à l’initiative de 8 femmes désireuses de s’impliquer dans des manifestations autour du livre et de la lecture : conférences,  rencontres littéraires…avec un temps fort, l’organisation d’un salon du livre « Délire de lire » à l’automne, rassemblant tous les acteurs des métiers du livre.