Vous êtes ici :   Accueil » Mille feuilles - Payrin - 1er décembre 2023
 
MILLE FEUILLES
CAFÉS LITTÉRAIRES
REPAS LITTÉRAIRES
POLARS DE NUIT
SALONS "DÉLIRE DE LIRE"

 ↑  
ARCHIVES

Compte rendu Mille feuilles 01 Décembre 2023

  

Cette nouvelle réunion sur le thème « Biographies » s’est déroulée à la médiathèque de la MJC de PAYRIN

Nous étions 16 participants

Patricia remercie Mme DUPELEY de nous accueillir dans ces nouveaux locaux

La réunion débute par un tour de table pour annoncer les différents ouvrages qui seront présentés .

Monique Paillon a opté pour un « simple aperçu » de biographies selon 2 déclinaisons :

les bio romancées et les bio factuelles

  • Dans la 2° catégorie :

  • « André LE NÔTRE » de Patricia BOUCHENOT-DECHIN  ; Ed Pluriel /Fayard,édition actualisée 2016 

la 1ière biographie de référence, richement documentée,<<excellente>>, consacrée à ce

<<génial jardinier, architecte, hydraulicien, metteur en scène >>dixit Philippe Sollers .

L’autrice est chercheuse associée au Centre de recherche du Château de Versailles,

spécialiste, entre autres, des expressions artistiques(théâtre et musique)aux XVII° et

XVIII° siècles à Versailles 

  • « John MAC CAIN ,le survivant » de Marjorie PAILLON et Martial YOU  ; Editions Alphée  2008

Biographie de commande

Survivant du Vietnam ,il l’est aussi en politique .Sénateur respecté de l’Arizona depuis

1982,rebelle indépendant ,il va affronter le candidat démocrate Barack OBAMA dans une

élection qui n’est pas jouée d’avance  ..

Les 2 auteurs croisent éléments biographiques, enquêtes de terrain sur place et décryptage

des programmes des 2 finalistes dans cette course à la Maison Blanche ..

  • Dans la 1° catégorie , « foisonnante, j’ai sélectionné » :

  • « Pour ce qu’il me plaît » de Laure BUISSON Ed Grasset 2017

la devise des Barons de Clisson ( Bretagne ),l’épopée vengeresse de la 1° femme pirate au XIV siècle ,Jeanne de Belleville,<<la lionne sanglante>>,contre le roi de France Philippe VI qui a fait décapiter son époux Olivier de Clisson, accusé à tort de trahison avec les Anglais .

  • « Moura, la mémoire incendiée » d’Alexandra LAPIERRE  Ed Pocket /Flammarion 2016 avec annexes dont des repères historiques et un cahier de photos de Moura . 

Aristocrate d’origine russe ,<< dans les tourmentes de l’Europe ,d’une guerre à l’autre, elle les

a tous côtoyés , le Tsar, Staline, Churchill de Gaulle . Et Maxime Gorki. Et HG Welles .Et bien d’

autres (...) Elle a vécu mille vies, porté mille noms (...) Au fil du temps, en Russie, en Allemagne, en

Italie, en Angleterre , en France  (...) femme au mille visages, femme aux mille facettes ,mystérieuse , et secrète Moura, incarnation de la loyauté, incarnation du mensonge .

Ses admirateurs et ses détracteurs s’entendirent au moins sur un point :Moura (....) symbolisa la Vie .La vie sous toutes ses formes ,la vie à n’importe quel prix . La vie quand même >>.

  • « JOUJOU » d’ Eve de CASTRO  Ed Pocket / Robert Laffont 2016

L’histoire incroyable mais véridique d’un jouet humain , d’après les « Mémoires du célèbre Lilliputien ,gentilhomme polonais, Joseph Boruwlaski » ; Ed Flammarion 2008, celui que les rois et les reines appelaient Joujou et qui fut la coqueluche de l’Europe des Lumières .

  • « La mémoire délavée  »  de Natacha APPANAH, présenté par Monique ICHE

Biographie de ses grands- parents.

L’autrice part ici à la recherche de ses origines, à l’île Maurice

Elle nous fait découvrir l’engagisme, qui a remplacé l’esclavage

Ce livre est un hommage à la vie de couple, mais le 4 ième de couverture est un hommage plus particulier au grand-père de l’autrice

  • « Les miens sont ma force » de Martine LECORRE raconte l’histoire d’une famille nombreuse dans une « cité pourrie » de la banlieue de Caen.

Ce livre est le récit d’une vie de passion et d’engagement, un chemin de libération, un combat pour changer la société et permettre que les plus pauvres soient considérés comme les premiers partenaires de la lutte contre la misère.

  • Dans « Le monde d’avant » Marc LAMBRON , académicien, raconte l’histoire de sa famille , et notamment de ses grands-parents, ouvriers à Imphy, près de Nevers, dans le département de la Loire,  à la pointe du manufacturage des aciers spéciaux, et un des fleurons de la métallurgie française 

  • Nicole FRECHOU a choisi « Camille et Paul, la passion Claudel » de Dominique BRONA 

Camille naît dans une famille bourgeoise après la mort d’un 1er garçon. C’est une fille malaimée, à la différence de sa sœur cadette

Paul est un enfant précoce, obsédé par la mort ; il se rapprochera ainsi beaucoup de la religion .Il écrit dès l’âge de 8 ans et beaucoup sur sa sœur, notamment à l’époque de sa relation avec Rodin.

Ses activités de consul puis d’ambassadeur de France vont l’éloigner de sa sœur qu’il « abandonnera » lorsqu’elle est internée.

  • « Cézanne » de Marie-Hélène LAFON, présenté par Patricia

Dans cet ouvrage, l’autrice évoque les relations de Cézanne avec son père, riche banquier, qui ne comprendra jamais la passion de son fils pour la peinture, mais qui l’aidera financièrement. Elle évoque également la relation très forte qu’il entretient avec sa mère , sa femme, Hortense, mais également avec de nombreuses personnes telles que le docteur Gachet et les écrivains Flaubert et Zola.

La construction de ce livre ne suit pas d’ordre chronologique .Dans les différents chapitres, l’autrice s’approprie tour à tour l’homme, l’artiste , son œuvre ou ses terres .

« Vladimir le soleil rouge » de Vladimir VOLKOFF publié en 1981, présenté par JP BRU raconte l’histoire de Vladimir de Kiev, fondateur de la Sainte Russie, descendant direct du chef viking Rurik contemporain de Charlemagne,

Le livre prend ses sources aussi bien dans les rares chroniques que les légendes, et tient autant de la biographie que de l'hagiographie. Il éclaire le conflit d'aujourd'hui, tant du point de vue des Ukrainiens que des Russes. On y apprend la signification du blason brodé sur les T-Shirts de combat du Président Zelenski : le trident qui fut l'emblème des Rurikides et qui figure déjà sur une monnaie frappée du temps de Vladimir …

Jean Paul nous invite également à lire « Immortels » de Paul PAVLOVITCH

Quarante ans après l'Affaire AJAR, Paul PAVLOVITCH, cousin de Romain GARY, se souvient de ceux qui ont partagé sa vie, les deux icônes , Romain GARY et Jean SEBERG, sa compagne. Il raconte le destin magnifique et terrible de ces deux personnalités extraordinaires. En toile de fond de cette vie intime, est dépeinte avec une grande précision documentaire, la seconde moitié du Vingtième siècle depuis la jeunesse de GARY et celle de SEBERG, de la Lituanie aux États-Unis, période emplie de conflits armés, de répression puritaine et politique, de racisme mais aussi de liberté.
L'auteur fait revivre ces personnes tant aimées, parcourt sa mémoire et ses carnets de notes de toujours, rassemble les pièces de leurs existences et donne des clefs pour
comprendre comment ces deux êtres d'exception ont tant brillé avant de disparaître tragiquement.
Un texte puissant littérairement qui célèbre le souvenir d'une « tribu » telle que la nommait GARY, une extraordinaire famille qui a bousculé l'histoire de la littérature française.

« Proust, roman familial » de Laure MURAT , prix Médicis essai 2023, est un récit autobiographique dans lequel l’autrice relit son histoire familiale à la lumière de  « À La Recherche  du temps perdu » qui constituera pour elle une véritable révélation.

Enseignante à l’université californienne de Los Angeles, elle est issue d’une famille aristocratique ; elle est née princesse Murat, du croisement de la noblesse d'empire par son père – le maréchal Murat fut nommé roi de Naples par son beau-frère Napoléon – et de la noblesse d'Ancien Régime par sa mère – le duc de Luynes compta parmi les favoris de Louis XIII – ; elle fut contrainte à ses vingt ans de rompre avec sa famille et l'étroitesse de ses codes aristocratiques pour vivre son homosexualité au grand jour.

Elle décrit dans ce récit l’aristocratie comme une vieille croûte dont il ne resterait que le vernis, et les aristocrates comme des brutes anoblies

« Dans la main de l’ange » de Dominique FERNANDEZ, publié en 1982, est une autobiographie fictive du réalisateur Pier Paolo PASOLINI , éternel marginal en dépit de sa célébrité. Après les douceurs de l’adolescence et la simplicité païenne des premières passions, les procès, la haine, le mépris feront de lui un paria. Malgré la force et le succès des œuvres, malgré l’argent et la gloire rapportés par les livres et les films, une soif d’amour inapaisée, jointe à un sentiment profond de culpabilité provoquera la tragédie de sa mort par assassinat, dont les circonstances restent obscures(crime sexuel ou politique)

« The impossible life of Africa’s greatest explorer” de Tim JEAL

Dans cet ouvrage, l’auteur retrace l’histoire de vie de Stanley , d’origine modeste , sa jeunesse dans un orphelinat du Pays de Galles, son émigration aux États-Unis, sa conscription dans les 2 partis sudiste et nordiste, mais surtout ses 3 voyages épiques en Afrique ; le 1er en 1871 pour retrouver un pasteur britannique, David Livingstone, censé perdu près du lac Tanganyika, le 2ième , pour trouver les sources du Nil et du Congo de 1874 à 1877.Suite à ce voyage, Stanley fut envoyé par Léopold II de Belgique , pour ouvrir cette partie de l’Afrique au commerce et à la mission chrétienne. le 3ième de 1887 à 1889 d’Ouest en Est à travers l’actuelle RDC , l’Ouganda et la Tanzanie .

« Le passeport de Monsieur Nansen  » d’Alexis JENNI 2022 , présenté par Mme DUPELE

Alexis JENNI raconte à la façon d’un roman , la vie extraordinaire de Fridtjof Nansen,

(1861-1930) qui fut champion de ski, explorateur polaire, scientifique, diplomate. Mais c’est aussi à son initiative que fut créé, après la Grande Guerre, ce qu’on appellera le « passeport Nansen », document d’identité reconnu par de nombreux États qui permit aux réfugiés apatrides de voyager. Ce pour quoi il fut le premier haut-commissaire pour les réfugiés, nommé par la Société des Nations, et recevra le prix Nobel de la paix en 1922. Il organisa le rapatriement de milliers de prisonniers de guerre allemands bloqués en Sibérie, puis le ravitaillement de l’Union soviétique menacée par la famine.



Évènements culturels recommandés par JMLIRE

Recherche
Recherche
Calendrier
NOTES DE LECTURE
Nous contacter
Texte à méditer :   "quand on ne voit plus le soleil, il faut croire qu'il existe" (Je veux croire au soleil)   Jacques. SEMELIN
J'MLIRE

L’Association J’MLIRE a été créée en Avril 2011, à l’initiative de 8 femmes désireuses de s’impliquer dans des manifestations autour du livre et de la lecture : conférences,  rencontres littéraires…avec un temps fort, l’organisation d’un salon du livre « Délire de lire » à l’automne, rassemblant tous les acteurs des métiers du livre.