Vous êtes ici :   Accueil » Repas littéraire - 19 novembre 2014
 
MILLE FEUILLES
REPAS LITTÉRAIRES
POLARS DE NUIT

REPAS LITTÉRAIRE À L’ÉTABLE À ROUSSETTE

Mercredi 19 Novembre (Bout du Pont de l’Arn)

Livres présentés :

Pline L’ANCIEN : Le repas le plus célèbre de l’Antiquité.

En guise « d’amuse bouche » un petit texte qui relate le pari tenu par la reine Cléopâtre devant le général romain Antoine. Il s’agit d’avaler d’un seul trait l’équivalent de dix millions de sesterces…

Denis LAFERRIERE : L’art perdu de ne rien faire.

Une autobiographie en forme de chroniques « zen » à butiner au fil des jours. L’auteur nous révèle le plaisir éprouvé à méditer, penser, réfléchir sur le temps, la vie, la mort…de quoi rendre la sieste « active ».

Fréderic GROS : Marcher une philosophie.

Ce livre est un plaidoyer pour la lenteur avec la marche comme révélateur d’une nouvelle façon d’appréhender la vie, de quoi se persuader de l’illusion apportée à la vitesse dans notre monde actuel.

Olivier BLEYS : Le maître de café.

C’est l’histoire d’un importateur de café qui détient le secret de la dégustation de ce breuvage. En lisant ce roman vos sensations gustatives seront réveillées.

Peter MAY : L’île du serment.

Une enquête policière nous entraîne à la découverte des îles de la Madeleine perdues au Nord du Québec dans le Golfe du Saint Laurent. Un va et vient constant entre passé et présent, entre Écosse et Canada. L’auteur de ce roman policier est celui de la trilogie l’île aux oiseaux. Suspens et descriptions soignées sont encore au rendez vous.

Eric VUILLARD : Tristesse de la terre.

C’est une double histoire qui nous est contée. Celle de Buffalo Bill (William Cody) inventeur du plus grand spectacle des années 1880-1913 : le Wild West show, et celle de la disparition des tribus indiennes d’Amérique du nord. Ce récit à la fois poétique et indigné, dévoile la naissance et les dessous des spectacles « grand public ».

Marc DUGAIN : L’Avenue des géants.

L’auteur de la Chambre des officiers, dresse le portrait d’un meurtrier en série. L’histoire se passe aux États-Unis dans les années soixante, c’est l’occasion de découvrir la société américaine de l’époque et l’état de la psychiatrie de l’époque.

Marie Thérèse LACOMBE : Pionnières

Un récit sur les agricultrices de l’Aveyron et leurs expériences d’émancipation dans les années soixante en France. Des témoignages authentiques, émouvants et engagés.

Rendez vous est pris le 10 Mars 2015 au Lycée Hôtelier de Mazamet pour le prochain repas littéraire, on propose entre autre coup de cœur d’échanger sur la lecture du nouveau prix Goncourt : Pas pleurer de Lydie SALVAYRE.



Recherche
Recherche
Calendrier
NOTES DE LECTURE
Nous contacter
Texte à méditer :  

La lecture n’offre à l’homme aucune explication définitive sur son destin mais tisse un réseau serré de connivences entre la vie et lui. Infimes et secrètes connivences qui disent le paradoxal bonheur de vivre alors même qu’elles éclairent l’absurdité tragique de la vie…   Daniel Pennac

J'MLIRE

L’Association J’MLIRE a été créée en Avril 2011, à l’initiative de 8 femmes désireuses de s’impliquer dans des manifestations autour du livre et de la lecture : conférences,  rencontres littéraires…avec un temps fort, l’organisation d’un salon du livre « Délire de lire » à l’automne, rassemblant tous les acteurs des métiers du livre.