Vous êtes ici :   Accueil » Mille feuilles - 22 février 2013
 
MILLE FEUILLES
REPAS LITTÉRAIRES
POLARS DE NUIT

MILLE FEUILLES DU 22 FEVRIER 2013

MEDIATHEQUE AUSSILLON

THEME : la littérature espagnole et notamment DON QUICHOTTE de Miguel CERVANTES

M. CERVANTES (1547-1616) homme de la Renaissance, du XVI ème siècle, époque nouvelle où les valeurs changent, a eu une vie difficile. Soldat blessé, prisonnier des maures à Alger durant cinq ans. Lorsqu’il écrit DON QUICHOTTE il a cinquante ans et il tire de sa vie tumultueuse des leçons ayant une portée universelle.

Ses héros, DON QUICHOTTE, le chevalier à la triste figure et Sancho Pancha son fidèle écuyer paysan plein de bon sens s’aventurent sur les terres d’Espagne à la recherche d’un monde à déchiffrer.

Avec beaucoup d’ironie, il délivre un message d’une grande humanité : La liberté, la justice,

sont les valeurs et qualités morales de cet hidalgo « le ciel m’a fait naître dans cet âge de fer, il me faut redécouvrir l’âge d’or ».Plus qu’une critique de la société et du pouvoir de son époque CERVANTES nous montre comment avec une énergie propre à la clairvoyance de chacun on peut essayer de changer le monde. Cette représentation poétique du monde hors du temps à une portée universelle. Il n’est donc pas étonnant que ce livre soit le plus publié après la Bible. Si sa lecture est ardue en raison de sa longueur (126 chapitres) et de son vocabulaire et style foisonnants ,il faut savoir qu’il était lu à haute voix comme un conte et qu’il peut être illustré avec des gravures et affiches dues à des artistes très nombreux tels que : G. DORE,A. DAUMIER, P. PICASSO, S. DALI, C. SAURA…..

Plus d’excuse pour hésiter à relire DON QUICHOTTE de M. CERVANTES.

Arturo PEREZ REVERTE : « Cadix ou la diagonale du vide »

Nous sommes à CADIX au sud de l’Espagne en 1808 au moment des guerres napoléoniennes, la ville est assiégée et une série de crimes inexpliqués se produisent.

Le policier R. TIZON mène l’enquête, il rencontrera un taxidermiste, une riche négociante et un capitaine d’artillerie français…

D’autres coups de cœur non hispaniques :

  • Andrei MAKINE : « La femme qui attendait ». En Sibérie, une femme attend son fiancé depuis trente ans dans un décor où la beauté des paysages rend cette histoire encore plus poignante.

  • Eric Emmanuel SCHMIDTT : « Un homme trop facile ». Un comédien Alex doit jouer le rôle d’Alceste dans le Misanthrope, lorsqu’il découvre dans le miroir de sa loge, le visage du héros de MOLIERE.

  • Joan DIDION : « Le bleu de la nuit » .Une mosaïque de souvenirs familiaux plus ou moins agréables sont distillés comme des éclats de lumière.

  • Gaëlle JOSSE :

    • « Les heures silencieuses » .Une femme du XVIIIème siècle livre son journal quotidien. Beau texte comme le tableau de VERMEER qui en est le « miroir ».

    • « Nos vies désaccordées » La musique d’une vie et de ses variations, où un pianiste retrouve son amie à la vie désaccordée.



Recherche
Recherche
Calendrier
NOTES DE LECTURE
Nous contacter
Texte à méditer :   "Chaque livre a une âme. L’âme de celui qui l’a écrit, et l’âme de ceux qui l’ont lu, ont vécu et rêvé avec lui." (L'ombre du vent)   Carlos Ruiz Zafon
J'MLIRE

L’Association J’MLIRE a été créée en Avril 2011, à l’initiative de 8 femmes désireuses de s’impliquer dans des manifestations autour du livre et de la lecture : conférences,  rencontres littéraires…avec un temps fort, l’organisation d’un salon du livre « Délire de lire » à l’automne, rassemblant tous les acteurs des métiers du livre.