Vous êtes ici :   Accueil » Mille feuilles du 30 septembre 2016
 
MILLE FEUILLES
REPAS LITTÉRAIRES
POLARS DE NUIT

Compte-rendu du Mille Feuilles à la Médiathèque d’Aussillon le 30 septembre 2016

22 personnes étaient présentes, 9 ont présenté un ouvrage.

Liliana LAZAR : Enfants du diable
A travers l’histoire d’Elena et de Damien, Liliana Lazar nous dépeint l’Histoire de la Roumanie sous Ceausescu : la catastrophe de Tchernobyl, la mort du dictateur. La lecture de ce livre nous montre les images terribles de ces orphelinats que le monde entier à découvert. Un roman servi par une écriture qui s’attache aux personnages et aux faits sans aucun pathos.

Amélie ANTOINE : Fidèle au poste
Une jeune femme est retrouvée noyée. Son époux est très choqué par cette disparition ; Il rencontre une autre jeune femme. Ce livre publié sur internet a eu une énorme audience qui lui a permis d’être édité chez M. Laffont.

Un thème d’actualité. L’énigme se développe petit à petit ; la chute est surprenante ! Sous la forme d’un roman, il y a une réflexion sur notre société.

Jacques SEMELIN : Je veux croire au soleil
L’auteur est directeur de recherche au CNRS et travaille sur les violences extrêmes. Il part au Canada pour un séminaire de deux mois mais auprès d’étudiants. C’est l’histoire de cette aventure car J. Semelin est non-voyant et il part seul. Par son récit il nous entraîne dans sa cécité et nous fait connaître tous les sens qui sont sollicités pour remplacer celui qui manque : « Quand on ne voit plus le soleil il faut croire qu’il existe. »

Jim FERGUS : La vengeance des mères
La suite de « Mille femmes blanches » : le traité passé avec la tribu de Little Wolf est rompu par les Blancs qui l’exterminent. Quelques femmes blanches ont échappé au massacre mais leurs enfants ont été tués devant elles et, traumatisées par le comportement sanguinaire des soldats, elles refusent de rejoindre la « civilisation ». Elles trouvent refuge dans la tribu de Sitting Bull, prenant le parti du peuple indien. Elles se lancent dans une poursuite impitoyable pour survivre et se venger.

Documentaire riche sur la vie et les mœurs des Indiens, épopée romanesque ce livre un aussi un hymne au courage des femmes face à la violence.

Antonio GARRIDO : Le lecteur de cadavres
A la fois biographie, roman historique et policier passionnant, Le lecteur de cadavres est un véritable tour de force de la part d’Antonio Garrido à qui on doit déjà « La scribe ». Il nous présente la carrière de Ci Song, né en 1186 dans la Chine de la dynastie Song, le premier médecin légiste de tous les temps, auteur d’un traité de médecine légiste publié en 1247 et traduit en de nombreuses langues. Convoqué par l’Empereur il doit enquêter sur une série d’assassinats, avec obligation de réussir.

Isabelle AUTISSIER : Enfin seuls, c’est un roman sur l’extrême…se retrouver seuls ( en couple) sur une île déserte, s’en sortir seul ou à deux, pouvoir vivre à nouveau parmi les hommes… beaucoup de questions soulevées dans le livre d’une navigatrice au long cours.(sur le même thème voir le dessin animé récent : La tortue rouge)

Michel BUSSI : N’oublier jamais, l’auteur nous entraîne dans une enquête policière où le personnage principal, témoin et coupable idéal ne sait plus trop à qui faire confiance dans sa quête de la vérité sur une série de meurtres commis dans un site superbe, celui des falaises de craie de Haute Normandie. Comme toujours chez Bussi, une description géographique pointue des lieux évoqués.

Les mémoires du célèbre nain Joseph BURUWLASKI, gentilhomme polonais et Eve CASTRO : L’histoire incroyable mais vraie d’un jouet humain. Il s’agit d’une vie digne d’un roman, celle d’un petit homme par sa taille, appelé « joujou »un homme très intelligent qui a fait l’objet de beaucoup de curiosité de son vivant au 18 ème siècle (il a même fait l’objet d’un article dans l’encyclopédie). Ses propres mémoires sont à confronter à l’image que sa biographe donne de lui.

Elena FERRANTE : L’amie prodigieuse. Nous sommes à Naples dans les années cinquante, Elena et Lila vont en classe ensemble et sont bonnes élèves mais si l’une peut poursuivre ses études l’autre doit rejoindre la cordonnerie de son père…Si vous aimez l’Italie méridionale, plongez vous dans cette amitié particulière et grâce à ce récit tendre et passionné vous en apprendrez beaucoup sur l’univers violent d’une grande ville, par contre le mystère sur l’identité de l’auteur reste entier.

D. MINOUI : Je vous écrit de Téhéran. Une journaliste franco-iranienne décrit la vie quotidienne en Iran aujourd’hui, au plus près de la réalité vécue au jour le jour. Une lecture bouleversante.



Recherche
Recherche
Calendrier
NOTES DE LECTURE
Nous contacter
Texte à méditer :   "Chaque livre a une âme. L’âme de celui qui l’a écrit, et l’âme de ceux qui l’ont lu, ont vécu et rêvé avec lui." (L'ombre du vent)   Carlos Ruiz Zafon
J'MLIRE

L’Association J’MLIRE a été créée en Avril 2011, à l’initiative de 8 femmes désireuses de s’impliquer dans des manifestations autour du livre et de la lecture : conférences,  rencontres littéraires…avec un temps fort, l’organisation d’un salon du livre « Délire de lire » à l’automne, rassemblant tous les acteurs des métiers du livre.