Vous êtes ici :   Accueil » Repas littéraire du 22 novembre 2016 au Lycée Hôtelier
 
MILLE FEUILLES
REPAS LITTÉRAIRES
POLARS DE NUIT

REPAS LITTÉRAIRE LYCÉE HÔTELIER
MARDI 22 NOVEMBRE 2016

Toute l’équipe du lycée, Proviseur, Chef des travaux, professeurs et élèves avaient préparé un décor soigné et original et un menu du terroir, avec un cassoulet revisité pour accueillir les 40 convives de JMLIRE.

Voici les ouvrages qui ont été présentés, certains sur le thème de la gastronomie mais aussi d’autres de sujets différents.

Le dîner de Hermann KOCH : Nous sommes aux Pays Bas en présence de deux frères et leurs épouses qui se retrouvent dans un restaurant d’Amsterdam pour un dîner. Au fur et à mesure du repas la discussion s’enflamme et les tensions montent, plusieurs sujets politiques et de société sont abordés, les critiques s’accumulent pour atteindre un paroxysme lors qu’il est question des propres enfants des deux couples. Un livre sur la violence de nos sociétés.

Le grand marin de Catherine POULAIN : Une femme raconte ses dix années de pêche en Alaska. Une expérience vécue au milieu des hommes dans un univers âpre et sans concessions dans l’univers des conserveries de poissons. Un témoignage fort d’une femme volontaire et courageuse.

Continuer de Laurent MAUVIGNIER : Sibylle est médecin, suite au deuil causé par la mort de son ami et au mal être de son fils, elle décide de partir avec lui faire une grande randonnée équestre en Asie. Une leçon de vie où la rencontre des autres, animaux ou humains permet de se retrouver soi-même.

Histoire du lion personne de Stéphane AUDEGUY : Une fable peine d’humanité sur le sort des animaux parmi les hommes, mais aussi sur l’amitié, l’Afrique, les savants naturalistes du XVIII siècle. Une écriture poétique et philosophique. L’auteur avoue essayer de raconter l’histoire du lion Personne qui vécut entre 1786 et 1796 d’abord au Sénégal puis en France.

Les beignets d’Oscar ou Mes cent jours de bonheur de Fausto BRIZZI : Comment lorsque l’on apprend que pour cause de maladie il ne reste que 100 jours à vivre, on peut réussir à savourer chaque journée passée avec sa femme et ses enfants. La bonne chère fait partie des plaisirs de la vie pour preuve les beignets confectionnés par Oscar son beau père. Ce roman est en fait un prétexte pour nous inciter à savourer l’instant présent.

Le vieux qui partait en vacances de J.B. MORRISON : Apprenant que sa fille était malade, que son compagnon l’avait quittée, Franck, veuf anglais de 82 ans, décide d’aller la retrouver à Los Angeles où elle vit avec sa fille Laura. C’est la première fois que Franck quitte la vieille Angleterre et il s’y prépare avec sérieux. La Côte ouest sera-t-elle conforme à l’idée qu’il s’en fait, comment va-t-il jouer son rôle de père et grand père ? Un roman qui mêle humour et tendresse.

Crimes Glacés de Guillaume LEBEAU et Anne MARTINETTI : Cuisinez, apprenez, frissonnez en compagnie des plus fins limiers nordiques. Cinq pays nordiques (Suède, Finlande, Norvège, Danemark, Islande) dévoilent des recettes (avec photos) en rapport avec les romans policiers d’auteurs natifs de ces pays. Un livre de cuisine original qui fait le lien entre gastronomie et littérature.



Recherche
Recherche
Calendrier
NOTES DE LECTURE
Nous contacter
Texte à méditer :  

La lecture n’offre à l’homme aucune explication définitive sur son destin mais tisse un réseau serré de connivences entre la vie et lui. Infimes et secrètes connivences qui disent le paradoxal bonheur de vivre alors même qu’elles éclairent l’absurdité tragique de la vie…   Daniel Pennac

J'MLIRE

L’Association J’MLIRE a été créée en Avril 2011, à l’initiative de 8 femmes désireuses de s’impliquer dans des manifestations autour du livre et de la lecture : conférences,  rencontres littéraires…avec un temps fort, l’organisation d’un salon du livre « Délire de lire » à l’automne, rassemblant tous les acteurs des métiers du livre.