Vous êtes ici :   Accueil » Mille feuilles - 11 octobre 2013
 
MILLE FEUILLES
REPAS LITTÉRAIRES
POLARS DE NUIT

Mille feuilles Vendredi 11 octobre 2013

À la Médiathèque d’Aussillon

Thème : « coups de cœur des vacances et de la rentrée littéraire »

  • L’étoffe du diable (édité en poche) Michel Pastoureau

Michel Pastoureau, né le 17 juin 1947 à Paris, est un historien médiéviste français, spécialiste de la symbolique des couleurs, des emblèmes, et de l'héraldique (thèse de l'École des chartres sur le bestiaire héraldique du Moyen Âge).

Il a produit une quarantaine d'ouvrages consacrés à l'histoire des couleurs, des animaux et des symboles.

Prix Médicis en 2010 pour « les couleurs de nos souvenirs »

La rayure et les étoffes rayées sont longtemps restées en Occident des marques d'exclusion ou d'infamie. En furent notamment vêtus tous ceux qui, à un titre ou à un autre, se situaient aux marges de la société chrétienne ou bien en dehors : jongleurs, musiciens, bouffons, bourreaux, prostituées, condamnés, hérétiques, juifs, musulmans ainsi que, dans les images, le Diable et toutes ses créatures. Sans faire aucunement disparaître ces rayures très négatives, l'époque romantique voit apparaître une nouvelle forme de rayures, positives et liées aux idées nouvelles de liberté, de jeunesse, de plaisir et de progrès. Dans les sociétés contemporaines, ces deux types de rayures cohabitent : celles des vêtements de prisonniers, de la pègre, des lieux dangereux et mortifères, et celles du jeu, du sport, de l'hygiène, de la mer et de la plage.

Une écriture claire, précise et passionnante.

  • La saison de l'ombre de Léonora Mialo

Léonora Mialo, camérounaise née en 1973, a suivi des études de lettres à Valenciennes après avoir quitté le Cameroun.

Après une trilogie sub-saharienne : Léonora Mialo nous offre une fable à la fois poétique et sombre qui dépeint l’Afrique précoloniale, transformée par l'arrivée des Européens et aborde un sujet délicat : celui de la collaboration des populations locales dans la traite négrière.

Le roman débute dans une communauté repliée sur elle-même qui vient de faire l'objet d'une attaque brutale : les fils ont disparus, les mères sont mises à l'écart.

Trois mères courageuses vont comprendre que leurs voisins ont capturés leurs fils pour les vendre aux étrangers venus du Nord

Une prose imprégnée de croyances et de mysticisme et qui peut aider à comprendre

l' Afrique.

  • El ultimo lector - Édition Zulma - David Toscana

L’auteur, David Toscana, né en 1961, est considéré comme l'un des romanciers mexicains les plus inventifs de sa génération.

« El ultimo lector » écrit en 2004, rend hommage à « La mort de Babette » issu d'une saga écrite par Pierre Laffitte dans les années 1900.

Au nord du Mexique, la sécheresse frappe le village d' Icamole. En allant chercher de quoi arroser son jardin, Remigio trouve au fond d'un puits le corps d'une très jeune fille qu'il n’avait jamais vu auparavant.

Il va chercher conseil auprès de son père Lucio , devenu bibliothécaire par la grâce d'un projet gouvernemental.

Mais Lucio meurt de faim faute de lecteurs et de financement, alors il livre aux cafards les livres qu'il juge trop faciles.

La solution pour le bibliothécaire solitaire et son fils viendra du cadavre de la jeune fille en qui ils reconnaissent la fameuse héroïne de Laffitte.

Une fiction bizarre où tout s'entremêle entre la vie et la réalité, un livre loufoque, cocasse qui sort de l'ordinaire des romans actuels.

  • Pour la France ou pour des prunes, souvenirs et réflexions d'un poilu pyrénéen

Témoignage publié à titre posthume, Bernard-Henri Croste, né en 1896, a rédigé ses mémoires en 1960.

Jeune aspirant, il donne des détails de tout ordre sur le quotidien et les tracas des hommes dans les tranchées. Certains passages décrivent les assauts.

Il nous fait part des doutes de sa conscience : Faut il respecter les ordres à tout prix ou refuser le sacrifice de ses hommes ?

La richesse et la qualité de ce témoignage sont irréprochables

  • La vie très privée de Mr Sim de Jonathan Coe

Jonathan Coe écrivain britanique né en 1961

Monsieur Sim est voué à l'échec depuis sa naissance : « savoir s'accepter devient son mot d'ordre »

Son drame réside dans la relation avec son père qu'il redécouvre

A force de solitude, il tombe amoureux de la voix féminine du GPS

Il voudrait changer de vie, mais que peut- on transmettre quand on n’a rien vécu ?

J. Coe nous offre un livre humoristique, à suspense, bien construit, drôle, avec un mélange de genres.

  • La pluie avant qu'elle ne tombe en poche 2009

Toujours de Jonathan Coe :

Une vielle dame lègue une cassette à sa petite nièce. Il s'agit d'une confession enregistrée. A partir de 20 photos dont chacune a une histoire et derrière lesquelles se cache un secret de famille, elle laisse libre cours à ses souvenirs.

Des années 40 à aujourd’hui: l'histoire de 3 générations de femmes.

C’est un roman fort : Jonathan Coe se montre plus grave, plus dramatique et poignant que dans ses autres oeuvres

  • En même temps, toute la terre et tout le ciel - Belfond 2013 - Ruth Ozeki

L’auteur, Ruth Ozeki, est née en 1956 d'un père américain et une mère japonaise.

Elle apprend le No, la composition florale, et dirige des programmes documentaires ;

Ses films sont projetés dans des universités; elle pratique le bouddhisme Zen et a été ordonnée prêtre en 2010.

Dans son roman, Ruth découvre sur une plage canadienne, apporté par le tsunami, un sac abandonné plein de secrets.

Entre réalité et imaginaire, une rencontre littéraire bouleversante entre 2 femmes en quête d'identité.

Le journal, support d'écriture, nous décrit toutes les facettes du Japon, le comportement humain pendant les guerres, une réflexion sur la mort mais néanmoins un écrit frais, original, humoristique.



Recherche
Recherche
Calendrier
NOTES DE LECTURE
Nous contacter
Texte à méditer :   "quand on ne voit plus le soleil, il faut croire qu'il existe" (Je veux croire au soleil)   Jacques. SEMELIN
J'MLIRE

L’Association J’MLIRE a été créée en Avril 2011, à l’initiative de 8 femmes désireuses de s’impliquer dans des manifestations autour du livre et de la lecture : conférences,  rencontres littéraires…avec un temps fort, l’organisation d’un salon du livre « Délire de lire » à l’automne, rassemblant tous les acteurs des métiers du livre.