Vous êtes ici :   Accueil » Balade littéraire dans le Caroux le 8 octobre 2017
 
MILLE FEUILLES
REPAS LITTÉRAIRES
POLARS DE NUIT

BALADE LITTÉRAIRE DU DIMANCHE 8 OCTOBRE DANS LE CAROUX

André THERON, notre guide qui a écrit plusieurs livres sur le Caroux (randonnées pédestres dans le Caroux et l’Espinouse, entre autres) avait choisi de nous faire découvrir la forêt des écrivains combattants qui se situe sur le territoire des communes de Rosis et Combes dans l’Hérault.
Ce site a été choisi en 1930, à cette époque les crédits alloués dans la région pour réparer les dégâts causés par les inondations ont servi aussi à mettre en place un lieu de mémoire consacré aux écrivains morts pendant le premier conflit mondial, plus tard ce sont ceux décédés pendant la deuxième guerre mondiale qui ont été honorés par des stèles plantées au bord des allées de la forêt.
Plusieurs centaines de noms y sont présents, des écrivains connus comme Charles PEGUY, Alain FOURNIER….et beaucoup inconnus du grand public parce que morts jeunes (voir le site : la forêt des écrivains combattants). Seules trois femmes sont honorées ici dont Irène NEMIROVSKY qui a reçu à titre posthume le prix Renaudot pour son roman, la Suite française.
Au cours de cette balade très agréable de par les paysages rencontrés et le soleil qui était au rendez-vous, nous avons bénéficié des commentaires éclairés de chercheurs en graffitologie ancienne (pré et proto historique, à retrouver sur leur site) qui nous ont fait découvrir des pétroglyphes serpentiformes.
Des extraits de 4 livres ont été lus : Les huit montagnes de Paolo COGNETTI (un hymne à la montagne raconté à travers les yeux de deux jeunes garçons), L’éloge de la vieillesse d’Hermann HESSE (qui demande à l’homme de prendre exemple sur la nature), un poème de Robert DESNOS ( mort dans un camp en 1945, auteur de poèmes dont la Voix tiré de Calisto, poème louant la liberté), Bal masqué en montagne d’Errich KASTNER (plein d’humour). Ce fut donc une balade riche en découvertes diverses.



Recherche
Recherche
Calendrier
NOTES DE LECTURE
Nous contacter
Texte à méditer :   "quand on ne voit plus le soleil, il faut croire qu'il existe" (Je veux croire au soleil)   Jacques. SEMELIN
J'MLIRE

L’Association J’MLIRE a été créée en Avril 2011, à l’initiative de 8 femmes désireuses de s’impliquer dans des manifestations autour du livre et de la lecture : conférences,  rencontres littéraires…avec un temps fort, l’organisation d’un salon du livre « Délire de lire » à l’automne, rassemblant tous les acteurs des métiers du livre.