Vous êtes ici :   Accueil » Mille feuilles - 17 janvier 2014
 
MILLE FEUILLES
REPAS LITTÉRAIRES
POLARS DE NUIT

Mille Feuilles 17 janvier 2014

Bar de l’Apollo Mazamet

Thème : la littérature Allemande

  • Herr Faust ou histoire d’un motif littéraire.

La séance a commencé par une intervention d’un professeur de littérature germanique sur une pièce de théâtre programmée pour la saison culturelle de l’Apollo de Mazamet.

Dans le contexte de l’Humanisme des XV° et XVI° siècles, la légende de Faust évoque l’homme très sûr de soi, qui aspire à tout savoir, tout faire mais qui comprend ses limites et en souffre.

La légende s’inspire d’un personnage qui a réellement existé et qui est né en Souabe au XV° siècle. On le suit à Erfurt, Ingolstadt et dans d’autres villes où il a été en relation avec des humanistes. Sa mort subite et violente laisse penser à l’époque qu’il a été emporté par le diable suite à un pacte avec lui… La damnation pour accéder à la connaissance.

Ce mythe a fait l’objet de multiples adaptations, opéras, symphonies, films. C’est avant tout Goethe qui a popularisé cette légende facilement accessible dans la collection Garnier Flammarion. Lire notamment le prologue « au ciel » révélant le pacte passé entre Dieu et le Diable.

  • Stefan Zweig :

  • « La confusion des sentiments » (1927) ou l’histoire des relations entre un professeur et son élève. La passion de la transmission du savoir, le rayonnement du maître sont mis à l’honneur dans ce roman.

  • « Le joueur d’échecs »

C’est l’histoire de la rencontre de deux joueurs d’échecs sur un paquebot lors d’une traversée. L’un des deux est un champion qui a appris en étant reclus seul dans une chambre sans fenêtre et ce afin de ne pas sombrer dans la folie.

L’auteur, qui a été interné par les nazis et a subi des interrogatoires, se suicidera peu après avoir écrit ce roman.

  • « Romans et nouvelles »

Un recueil de nouvelles qui a pour thème le secret, l’enfance où l’écrivain montre qu’il se sent « embarqué » dans son siècle.

  • Bernd Heinrich Wilhelm Von Kleist : « Michael Kohlhaas »

En Allemagne au Moyen Age, un négociant en chevaux victime d’une injustice de la part de son seigneur se révolte de manière très violente.

Peut-on se faire justice soi-même ? Un film sorti récemment relate cette histoire.

  • Erika Mann (la fille de T. Mann) : « Quand les lumières s’éteignent »

Dix nouvelles qui relatent le quotidien des gens ordinaires durant la période nazie avec notamment le scandale de l’euthanasie.

C’est une dénonciation du système totalitaire, du conditionnement de la population.

  • Daniel Kehlmann : « Les arpenteurs du monde »

Un ouvrage racontant avec humour et tendresse les voyages d’exploration scientifique tel celui d’Alexander Humboldt. De quoi voyager en lisant.

  • Erich Maria Remarque :

  • « A l’ouest rien de nouveau » ou la vie d’un soldat allemand sur le front français lors de la première Guerre mondiale ; c’est un récit autobiographique, un récit poignant et pacifiste qui valut à l’auteur d’être mis à l’index par les nazis.

  • « Un temps pour vivre, un temps pour mourir » (1953)

Le parcours et les interrogations d’un soldat allemand dans la tourmente de la deuxième Guerre mondiale sur le front russe et dans une ville allemande bombardée. Il découvre lors d’une permission que la distinction entre front et arrière n’existe plus : c’est la guerre totale voulue par les nazis qui n’épargne personne.

  • Fred Uhlman: « l’ami retrouvé »

Une histoire d’amitié entre deux jeunes allemands séparés à l’époque du nazisme. L’un juif part vivre aux États-Unis, l’autre aryen reste en Allemagne. Au retour de l’exilé, leurs retrouvailles laissent les lecteurs à leur propre questionnement. Un livre à mettre en parallèle avec un autre roman évoquant la même époque : Inconnu à cette adresse .

  • Christophe RANSMAYR : « La montagne volante »

Dans une langue poétique au grand pouvoir évocateur cet auteur autrichien philosophe raconte une épopée lyrique. Deux frères irlandais quittent leur ile pour le Tibet oriental à la conquête d’un sommet inexploré. C’est l’occasion d’une quête personnelle et de rencontres avec les khampas et leur culture bouddhiste.

Un auteur peu connu en France et un livre plein de sagesse à découvrir.



Recherche
Recherche
Calendrier
NOTES DE LECTURE
Nous contacter
Texte à méditer :   "quand on ne voit plus le soleil, il faut croire qu'il existe" (Je veux croire au soleil)   Jacques. SEMELIN
J'MLIRE

L’Association J’MLIRE a été créée en Avril 2011, à l’initiative de 8 femmes désireuses de s’impliquer dans des manifestations autour du livre et de la lecture : conférences,  rencontres littéraires…avec un temps fort, l’organisation d’un salon du livre « Délire de lire » à l’automne, rassemblant tous les acteurs des métiers du livre.