Vous êtes ici :   Accueil » Repas littéraire du 14 novembre 2017
 
MILLE FEUILLES
REPAS LITTÉRAIRES
POLARS DE NUIT

DÎNER LITTÉRAIRE

LYCEE HOTELIER - 14 NOVEMBRE 2017

Six textes ont retenu l’attention des convives d’un repas très gastronomique et servi avec beaucoup d’attention par les élèves et leurs professeurs que nous remercions.

COLETTE : Dans un recueil intitulé : Prisons et paradis, l’auteur dit « Bien avisés les parents qui dispensent à leur progéniture de doigt de vin… l’eau c’est pour la soif… le vin c’est un tonique nécessaire, un luxe, l’honneur des mets » … le ton est donné !!!

Antoine LEIRIS dans Vous n’aurez pas ma haine rend hommage à sa jeune femme, Hélène tuée le 13 novembre au Bataclan à Paris. Avec sa seule plume comme arme face aux terroristes, il allume une lueur d’espoir à destination de son jeune fils afin que la vie continue. Un texte bouleversant et d’actualité juste un an après les faits.

MONSTRE” sous-titré <> signé Gérard Depardieu, Édition du Cherche Midi , Octobre 2017.
C un OLMI (Ouvrage Littéraire Mal Identifié ?) d’un monstre sacré et d’un sacré monstre, d’un ogre à la sensualité dévorante qui a bouffé la vie sans entraves - mais révèle souvent une vraie sensibilité à l’autre, aux ambiances et milieux de vie d’autres pays dans sa quête d’authenticité et de simplicité.
Il ne renie rien de ses origines populaires totalement a-culturées, de ses erreurs, de ses rencontres amicales, amoureuses et/ou professionnelles, de ses détestations, rejets et craintes de tous ordres.
Il est porteur d’un art de vivre très humain et, finalement aussi, d’une sagesse testamentaire à sa mesure… et à la nôtre.
Le tout en 55 libelles-fusées (parfois des“scuds”) et 205 pages.

Rosa MONTERO : Le territoire des barbares. Un retour dans un passé que le personnage féminin essaie de fuir et a tenté d’oublier.
Pendant 24 heures on parcourt tous les territoires de l’enfer et on assiste à des parallèles angoissants avec de sombres légendes médiévales sur lesquelles travaille le personnage. Ce roman vous coupera le souffle par son crescendo et nous fait vivre des émotions inoubliables et troublantes.

Alexandre JODOROWSKY : Un évangile pour guérir. L’auteur chilien est connu pour ses talents de tarotologue et de psychogénéalogiste, avec cet essai il décrypte les évangiles dans le but d’en faire une lecture spirituelle et morale apte à nous aider dans la recherche de nous-mêmes .

Edward KELSEY-MOORE : Les Suprêmes. Trois quinquas afro-américaines appelées ainsi en référence à un groupe de chanteuses des années 1960, Odette, Claire et Barbara se retrouvent dans un restaurant de l’Indiana pour mettre au point une stratégie de survie face à la ségrégation raciale ayant cours alors aux États-Unis. Ce roman est plein d’humanisme, il célèbre l’amitié, la résilience et c’est une approche décalée de la question raciale.

Olivier NOIREK : Entre deux mondes. Un roman social basé sur des faits réels qui permet au regard de changer sur la question des migrants. Une lecture indispensable à lire et faire lire. Deux policiers, Bastien jeune recrue du commissariat de Calais et Adam ayant fui la Syrie car opposant au régime se croisent dans la « jungle » et vont unir leurs efforts pour aider un jeune garçon africain. L’auteur petit-fils de migrant polonais, réussit à nous faire saisir la fragilité de la frontière entre le bien, le mal, le supportable, l’insupportable rencontrés par les migrants, les policiers, les habitants de Calais et les bénévoles. Un livre monstrueusement humain.



Recherche
Recherche
Calendrier
NOTES DE LECTURE
Nous contacter
Texte à méditer :  

La lecture n’offre à l’homme aucune explication définitive sur son destin mais tisse un réseau serré de connivences entre la vie et lui. Infimes et secrètes connivences qui disent le paradoxal bonheur de vivre alors même qu’elles éclairent l’absurdité tragique de la vie…   Daniel Pennac

J'MLIRE

L’Association J’MLIRE a été créée en Avril 2011, à l’initiative de 8 femmes désireuses de s’impliquer dans des manifestations autour du livre et de la lecture : conférences,  rencontres littéraires…avec un temps fort, l’organisation d’un salon du livre « Délire de lire » à l’automne, rassemblant tous les acteurs des métiers du livre.