Vous êtes ici :   Accueil » Nuit de la lecture - 20 janvier 2018
 
MILLE FEUILLES
REPAS LITTÉRAIRES
POLARS DE NUIT

NUIT DE LA LECTURE
20 JANVIER 2018
M
ÉDIATHÈQUE de MAZAMET

Un bel auditoire d’une trentaine de personnes a assisté au MILLE FEUILLES de NUIT proposé à la médiathèque de Mazamet et organisé par l’association JMLIRE.

Textes de chansons, proverbes, poèmes, images et romans ont alimenté le thème de la NUIT.

Deux proverbes parmi bien d’autres : Le premier venu de Perse « Le jour a des yeux, la nuit a des oreilles », l’autre a pour auteur Churchill « Ce n’est que quand il fait nuit que les étoiles brillent ».

Les Contes du jour et de la nuit de Guy de MAUPASSANT ( 1885). Les petites et grandes misères des humbles, à la ville où à la campagne, y sont contées soit avec le sourire de l’auteur mais le plus souvent avec un ricanement féroce. Le lecteur est tenu en haleine et perçoit comme en noir et blanc, d’aveuglants éclairs qui illuminent les profondeurs de la nuit. Un livre toujours étudié parce que toujours d’actualité.
Esprit d’hiver de Laura KASISCHKE. Ce roman « noir » est un voyage dans les méandres de l’âme d’une mère qui oscille entre angoisse, amour et culpabilité. Cela se passe le jour de Noël aux États-Unis (Michigan), c’est un huit clos entre Holly et Tatiana sa fille qui est née en Russie, le blizzard s’est levé, tout part de travers…vous êtes embarqués dans un suspens où les méchants et les démons ne sont que peurs et amours frustrés.
Tout homme est une nuit de Lydie SALVAYRE. Voici une lecture « coup de poing » qui nous ferait presque pleurer tellement la peur de l’autre, de l’étranger, y est présente dans l’esprit des habitués d’un bistrot d’un petit village comme il en existe beaucoup. Bousculés dans leurs habitudes, les clients du café du coin voient l’arrivée d’un jeune homme inconnu comme une source de problème. Très vite incompréhension puis méfiance alimentent des soupçons, des peurs infondées et le tout se transforme en violence. Une lecture salutaire pour résister au côté sombre de l’esprit humain.
La nuit de Tom FAULEY : Un album grand format pour raconter la lune sous tous ses aspects, illustrés d’une centaine d’illustrations. Un véritable découverte scientifique et poétique. Avec ce livre le noir de la nuit sera moins sombre.
La nuit de Léo FERRE : En 1969, ce poète interprète, compose cette chanson engagée qui décline la nuit en révélant ses aspects empreints de sexualité, de beuveries mais aussi son côté festif. A écouter sans tarder sur YouTube ou autre support.
La nuit sera calme de Romain GARY. François Bondy, un ami d’enfance, l’interviewe en 1980 (4 ans avant son suicide). Romain GARY, ancien aviateur, diplomate, écrivain, cinéaste raconte sans hypocrisie, avec pudeur mais non sans humour, son parcours, ses rencontres, ses choix. Il donne envie de lire ou relire toute son œuvre et d’aller voir le film récent, la promesse de l’aube qui éclaire le rôle de sa mère dans sa vie.

La disparition de Josef Mengele de Olivier Guez : En 1949, le médecin maudit arrive à Buenos Aires où il va rejoindre une colonie d’anciens responsables nazis encore déterminés à reprendre le combat. Le docteur Mengele, qui ne regrette rien de ses actes atroces à Auschwitz, peut même vivre sous son vrai nom, protégé par Péron. Peu à peu cependant la traque initiée par le Mossad qui réussit à enlever Adolf Eichmann change la donne. Les réalités de la Shoah sont portées au grand public, Simon Wiesenthal reprend la traque. Le Pacha est devenu le rat, un animal traqué, de plus en plus seul qui fuit au Paraguay, au Brésil.
La Nuit sexuelle de Pascal Quignard. Féru de musique baroque et d’art pictural, avec “La Nuit sexuelle”(2007), précédée de “Le Sexe et l’effroi”(1994), P.Quignard mène, à partir d’une centaine de représentations érotiques et 27 chapitres, une réflexion érudite et complexe sur ce puissant mystère, inquiétant et créateur qu’est la scène primitive, celle de l’acte sexuel qui va donner la vie à un être nouveau.
La nuit de décembre d’Alfred de Musset. Après sa rupture avec George Sand, Musset, l’”enfant prodige du Romantisme” revient à la Poésie qu’il enracine dans le vécu douloureux de l’homme : les 4 “NUITS”de Mai, d’Août, d’Octobre et de Décembre. Les 3 premières ”saisons” consacrent le dialogue que le Poète renoue avec la Muse et l’inspiration, la 4° Nuit, celle de Décembre conjugue l’apparition mystérieuse d’un double, la Vision, à chaque étape de sa vie avec le sentiment douloureux de la solitude qui sera désormais sa compagne, toujours et partout, cette solitude que chanteront aussi, bien plus tard, des Bécaud, Moustaki, Reggiani ou Barbara.



Recherche
Recherche
Calendrier
NOTES DE LECTURE
Nous contacter
Texte à méditer :  

La lecture n’offre à l’homme aucune explication définitive sur son destin mais tisse un réseau serré de connivences entre la vie et lui. Infimes et secrètes connivences qui disent le paradoxal bonheur de vivre alors même qu’elles éclairent l’absurdité tragique de la vie…   Daniel Pennac

J'MLIRE

L’Association J’MLIRE a été créée en Avril 2011, à l’initiative de 8 femmes désireuses de s’impliquer dans des manifestations autour du livre et de la lecture : conférences,  rencontres littéraires…avec un temps fort, l’organisation d’un salon du livre « Délire de lire » à l’automne, rassemblant tous les acteurs des métiers du livre.