Vous êtes ici :   Accueil » Café littéraire aux Saveurs de l'Autan le 5 février 2019
 
SALONS "DÉLIRE DE LIRE"

 ↑  
MILLE FEUILLES
REPAS LITTÉRAIRES
CAFÉS LITTÉRAIRES ET AUTRES ÉVÈNEMENTS

 ↑  
POLARS DE NUIT

LITTÉRATURE ET AFRIQUE

5 Février 2019

SAVEURS DE L’AUTAN

Léopold SEDAR SENGHOR (Sénégal) : Recueils et poèmes. Le « chantre » de la négritude ; à lire pour la beauté de la langue, sans oublier la postface qui est très utile à sa compréhension.

Ousmane SEMBENE ( Sénégal) : Les bouts de bois de Dieu. Un roman engagé et bouleversant qui raconte l’histoire vraie d’une grève des constructeurs de la voie ferrée Bamako-Dakar il y a 70 ans, où les femmes ont eu un rôle déterminant.

Alain MABANCKOU ( Congo): Mémoire de porc-épic. Une fable qui est un hommage à la littérature africaine où les animaux tournent en dérision les us et coutumes des hommes et leur place dans le monde.

André BRINK ( Afrique du sud) : Une saison blanche et sèche. Un roman censuré à l’époque de l’apartheid de ce professeur de littérature anglaise fervent opposant à la ségrégation raciale.

Almada KOUROUMA ( Côte d’Ivoire) : En attendant le vote des bêtes sauvages. Dans une langue savoureuse, celle utilisée par les griots à la veillée, l’auteur tourne en dérision la politique coloniale et celle des dictateurs qui se sont ensuite emparés du pouvoir.

David DIOP (Sénégal ) : Frère d’Ame. Prix Goncourt des lycées 2018. Un roman bouleversant, au style rythmé comme un tambour, sur la violence de la première guerre mondiale et le sort trop longtemps oublié des troupes sénégalaises.

Marianna BA ( Sénégal) : Une si longue lettre. Un roman épistolaire où deux amies décrivent à travers leurs souvenirs le sort réservé aux femmes en Afrique noire dans les années 1980.

The Palm- Wine Drinkard, Amos TUTUOLA utilise très librement la formule du conte initiatique pour fixer l'héritage de la tradition orale menacée de disparition.
Raymond Queneau s'enthousiasme pour ce texte à l'état brut et le traduit sous le titre de "L'Ivrogne dans la brousse".
Premier d'une série de 7 autres œuvres, écrits et publiés en langue anglaise approximative, les récits d'Amos Tutuola sont retraduits en langue yoruba.
C'est une adaptation à notre monde moderne de personnages mythiques qui effectuent des voyages extraordinaires et initiatiques.
Un conflit individuel interne, la quête d'un idéal, l'ivrogne dans la brousse représente pour la littérature africaine une importance analogue au don Quichotte de Cervantès pour notre littérature européenne.
Par le conte Amos Tutuola présente la réalité quotidienne du monde africain avec des perspectives éthiques et didactique.


Précédent  
  Suivant

Recherche
Recherche
Calendrier
NOTES DE LECTURE
Nous contacter
Texte à méditer :   "Chaque livre a une âme. L’âme de celui qui l’a écrit, et l’âme de ceux qui l’ont lu, ont vécu et rêvé avec lui." (L'ombre du vent)   Carlos Ruiz Zafon
J'MLIRE

L’Association J’MLIRE a été créée en Avril 2011, à l’initiative de 8 femmes désireuses de s’impliquer dans des manifestations autour du livre et de la lecture : conférences,  rencontres littéraires…avec un temps fort, l’organisation d’un salon du livre « Délire de lire » à l’automne, rassemblant tous les acteurs des métiers du livre.