Vous êtes ici :   Accueil » Mille feuilles à la Médiathèque d'Aussillon le 21 juin 2019
 
MILLE FEUILLES
CAFÉS LITTÉRAIRES
REPAS LITTÉRAIRES
POLARS DE NUIT
SALONS "DÉLIRE DE LIRE"

 ↑  

« Coups de cœur coups de griffe »

Aussillon 21 juin 2019

Quatre romans, quatre auteurs ont retenu l’attention des lecteurs de J’MLIRE. Ils ont tous été publiés ces dernières années voire ces derniers mois et ont reçu un accueil souvent très favorable du public et certains sont primés ( Goncourt, Renaudot des lycéens, Fnac, prix des lectrices de Elle…) pourtant ils n’ont pas fait l’unanimité lors de cette séance.

Nos enfants après eux de Nicolas MATTHIEU (prix Goncourt 2018), un roman social sur le désespoir d’une jeunesse lorraine vivant au moment de la crise de la sidérurgie dans les années 1990. L’écriture très réaliste de l’auteur met en scène 4 jeunes de milieux sociaux différents confrontés à l’avenir plus qu’incertain des régions marginalisées. Pour certains lecteurs il s’agit d’une mise en lumière nécessaire de ces vies « tracassées » que la révolte des gilets jaunes a révélée depuis ; pour d’autres la noirceur, la trivialité des propos et l’hyper réalisme du sujet ont justifiés l’abandon de la poursuite de la lecture du roman !!! A vous de vous faire une idée….

La vraie vie d’Adeline DIEUDONNE (Prix Renaudot des lycéens 2018, Prix Fnac 2019, Prix des lectrices de Elle) ; dans un pavillon d’un lotissement vit une famille en apparence ordinaire, un couple et deux enfants. Tout « bascule » le jour où le petit garçon vit un événement traumatique qui lui ôte toute joie de vivre, sa sœur (l’héroïne) va chercher le moyen de le guérir sans l’aide de sa mère terrorisée comme elle par le mari et le père collectionneur de cadavres d’animaux empaillés. On peut lire ce livre comme un conte initiatique ou au contraire prendre sa lecture comme un coup de poing douloureux.

Né d’aucune femme de Frank BOUYSSE (Prix des lectrices de Elle, énorme succès littéraire, recommandé par la librairie Calligram’ de Mazamet, 60 exemplaires vendus en quelques semaines) ; c’est l’histoire de Rose vendue à l’âge de 14 ans par son père à un riche propriétaire à la fin du 19 ème siècle, il a tous les droits sur elle et ne s’en privera pas. Rose note dans des cahiers ce qu’elle doit endurer. L’auteur qui distille l’horreur sans réserve et écrit par l’intermédiaire de la victime elle-même, montre les failles mais aussi la grandeur de l’âme humaine et bouleverse autant qu’il éblouit le lecteur. Néanmoins cette histoire poignante n’attire pas les lecteurs effrayés par un tel sujet.

L’amie prodigieuse d’Elena FERRANTE (énorme succès de librairie partout dans le monde de cette saga comprenant quatre tomes) ; dans les quartiers populaires de la ville de Naples, deux amies, Elena et Lila, s’aiment, se disputent, s’éloignent, se retrouvent tout au long de leur vie au cours du XX ème siècle. Un roman sur l’amitié et ses failles, sur la famille, le féminisme mais aussi la politique et le rôle de l’éducation. Certains lecteurs aiment l’analyse psychologique très fine des personnages, d’autres déplorent les longueurs du récit et se sont perdus dans la profusion des personnages évoqués dans le roman.

Si vous lisez ces romans et que vous vouliez partager vos impressions vous pouvez le faire en envoyant un message à l’adresse suivante : jmlire81@gmail.com



Évènements culturels

Rencontre avec Ian Manook, auteur de romans policiers, le vendredi 20 septembre à 18h à la Médiathèque d'Aussillon - Entrée libre

Recherche
Recherche
Calendrier
NOTES DE LECTURE
Nous contacter
Texte à méditer :  

Le mieux quand on n’a rien à dire c’est de se créer des devoirs en guise de flotteurs.   Julio CORTAZAR

J'MLIRE

L’Association J’MLIRE a été créée en Avril 2011, à l’initiative de 8 femmes désireuses de s’impliquer dans des manifestations autour du livre et de la lecture : conférences,  rencontres littéraires…avec un temps fort, l’organisation d’un salon du livre « Délire de lire » à l’automne, rassemblant tous les acteurs des métiers du livre.