Vous êtes ici :   Accueil » Thé-bouquins le 14 octobre 2019
 
MILLE FEUILLES
CAFÉS LITTÉRAIRES
REPAS LITTÉRAIRES
POLARS DE NUIT
SALONS "DÉLIRE DE LIRE"

 ↑  

MÉDIATHÈQUE LE TRAIT D’UNION

SAINT AMANS VALTORET

LUNDI 14 OCTOBRE 2019

Le Thé-bouquins, réunion mensuelle autour des livres organisée pour les lecteurs de la médiathèque a reçu JMLIRE et ses fidèles lecteurs à 16h ce lundi 14 octobre.
C’est l’occasion de rappeler la création de ce lieu chaleureux où les livres sont à l’abri des charpentes en bois. Madame Brigitte SARACCO alors maire de la commune avec des bénévoles de l’association culturelle Saint Amantaise et l’aide de la bibliothèque départementale du Tarn a permis son ouverture en 2004 et il est devenu depuis un lieu convivial pour les habitants des deux Saint Amans, Valtoret et Soult.

Une sélection d’ouvrages divers, plus ou moins récents, au nombre de 13 ont été présentés.

Diano TANZANI : Un devin m’a dit. Vous y voyagerez à travers le monde par toutes sortes de moyens de transport, mais pas en avion…

Fred VARGAS : L’humanité en péril. Dans cet essai l’auteur laisse l’intrigue policière pour prendre la défense de la planète.

Tracy CHEVALIER : La dernière fugitive. Les États Unis du XIX siècle, les migrants, les quakers, le destin d’une jeune femme experte en kilt brodé.

Sylvain PRUDHOMME : Sur les routes. Un auto stoppeur se raconte et raconte ses trois compagnons de route. Un roman promis à un grand succès d’édition.

Victor JESTIN : La chaleur. C’est le premier roman d’un auteur de 25 ans qui raconte l’univers des campings où le temps des vacances d’été tout doit être joyeux, mais le héros de l’histoire reste en marge des festivités et pour cause…

ZHU XIAO Mei : La rivière sans retour. L’intrigue a lieu en Chine à l’époque de Mao, une jeune fille réussit à venir en France où elle mène une brillante carrière de pianiste au conservatoire de Paris (écouter JS BACH joué par elle).

Jean HATZFELD : Deux mètres dix. L’histoire du sport de haut niveau au moment de la guerre froide , racontée par quatre athlètes, deux sauteuses en hauteur et deux haltérophiles, les uns américains, les autres de l’ex Union soviétique.

David FOENKINOS : Deux sœurs. Un roman qui nous plonge dans une descente aux enfers familiale, servi par une écriture et un style plein de rebondissements.

Richard WAGAMESE : Jeu blanc. Un jeune amérindien canadien raconte son enfance dans un pensionnat où l’acculturation ne lui permet pas de s’assimiler, jouer au hockey le lui permettra t-il ?

José SARAMAGO : Relevé de terre. L’auteur y raconte l’évolution du système agricole au Portugal par l’intermédiaire d’une saga familiale. José SARAGAMO a reçu le prix Nobel de littérature en 1988, son écriture où les phrases n’ont presque pas de ponctuation en fait un écrivain à part.

IMBULO Mbue : Voici venus les rêveurs .Du Cameroun aux États-Unis le rêve brisé d’un migrant qui côtoie la crise des « subprimes » et vit le choc des cultures.

Éliane SERDAN : L’algérois. 1962 dans une petite ville du sud de la France, l’arrivée d’un jeune « pied noir » dérange la vie quotidienne, notamment les lycéens. La jeune héroïne cherche le soutien du bibliothécaire… Éliane Serdan, résidant à Castres est devenue une « voix » pour les exilés.

Alexandra MANZANO : L’empreinte. Aux États-Unis, une étudiante enquête sur les « couloirs de la mort ». Petit à petit elle dresse un plaidoyer contre la peine de mort.

Le prix NOBEL de littérature a été décerné a l’auteur autrichien Peter HANDKE pour l’ensemble de son œuvre ; à découvrir si vous n’avez rien lu de lui, Histoire d’enfant y raconte de menus faits mais d’une exceptionnelle grandeur.



Évènements culturels recommandés par JMLIRE

Soirée café-chansons au Tortillart de la chorale Cantarem au profit de la restauration du clocher de Saint Amans Soult, vendredi 8 novembre à 20h30

Recherche
Recherche
Calendrier
NOTES DE LECTURE
Nous contacter
Texte à méditer :   "quand on ne voit plus le soleil, il faut croire qu'il existe" (Je veux croire au soleil)   Jacques. SEMELIN
J'MLIRE

L’Association J’MLIRE a été créée en Avril 2011, à l’initiative de 8 femmes désireuses de s’impliquer dans des manifestations autour du livre et de la lecture : conférences,  rencontres littéraires…avec un temps fort, l’organisation d’un salon du livre « Délire de lire » à l’automne, rassemblant tous les acteurs des métiers du livre.