Vous êtes ici :   Accueil » Blog
 
MILLE FEUILLES
CAFÉS LITTÉRAIRES
Recherche
Recherche
REPAS LITTÉRAIRES
Calendrier
NOTES DE LECTURE
POLARS DE NUIT
Nous contacter
SALONS "DÉLIRE DE LIRE"

 ↑  
ARCHIVES
Texte à méditer :   "quand on ne voit plus le soleil, il faut croire qu'il existe" (Je veux croire au soleil)   Jacques. SEMELIN
Blog
Tous les billets
DébutPrécédent [ 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 ] 6 pages suivantesSuivantFin
Etre et avoir  -  par JMLIRE

Loin des vieux livres de grammaire
Écoutez comment un beau soir
Ma mère m'enseigna les mystères
Du verbe être et du verbe avoir...
Parmi mes meilleurs auxiliaires
Il est deux verbes originaux
Avoir et Être étaient deux frères
Que j'ai connus dès le berceau

Bien qu'opposés de caractères
On pouvait les croire jumeaux
Tant leur histoire est singulière
Mais ces deux frères étaient rivaux

Ce qu'Avoir aurait voulu être
Être voulait toujours l'avoir
À ne vouloir ni dieu ni maître
Le verbe Être s'est fait avoir

Son frère Avoir était en banque
Et faisait un grand numéro
Alors qu'Être, toujours en manque
Souffrait beaucoup dans son ego

Alors qu'Être toujours en manque
Souffrait beaucoup dans son ego

Pendant qu'Être apprenait à lire
Et faisait ses humanités
De son côté sans rien lui dire
Avoir apprenait à compter

Et il amassait des fortunes
En avoirs, en liquidités
Pendant qu'Être, un peu dans la lune
S'était laissé déposséder

Avoir était ostentatoire
Dès qu'il se montrait généreux
Être en revanche, et c'est notoire
Est bien souvent présomptueux

Avoir voyage en classe Affaires
Il met tous ses t**res à l'abri
Alors qu'Être est plus débonnaire
Il ne gardera rien pour lui

Alors qu'Être est plus débonnaire
Il ne gardera rien pour lui

Sa richesse est tout impériale
Ce sont les choses de l'esprit
Le verbe Être est tout en pudeur
Et sa noblesse est à ce prix...
Un jour à force de chimères
Pour parvenir à un accord
Entre verbes ça peut se faire
Ils conjuguèrent leurs efforts

Et pour ne pas perdre la face
Au milieu des mots rassemblés
Ils se sont répartis les tâches
Pour enfin se réconcilier

Le verbe Avoir a besoin d'Être
Parce qu'être c'est exister
Le verbe Être a besoin d'avoirs
Pour enrichir ses bons côtés

Et de palabres interminables
En arguties alambiquées
Nos deux frères inséparables
Ont pu être et avoir été

Et de palabres interminables
En arguties alambiquées
Nos deux frères inséparables
Ont pu être et avoir été.

Yves DUTEIL

Oublie ton passé, qu`il soit simple ou composé,

Participe à ton présent pour que ton futur soit plus-que-parfait.

Auteur inconnu

Publié le 06/05/2021 09:49  - aucun commentaire aucun commentaire - Voir? Ajouter le vôtre ?   Haut
La librairie de la place aux Herbes  -  par Sophie

La librairie de la place aux Herbes d'Eric de Kermel

Un livre simple, plein d'humanité.

Dans chaque chapitre sont notés les titres et auteurs des ouvrages lus, découverts, recommandés par et à chacun des clients. En fin d'ouvrage sont répertoriés tous ces livres, des classiques, des romans ....dans lesquels nous pouvons puiser des idées de lecture. La libraire de la place aux herbes est agréable à lire, l’auteur  nous fait découvrir des parcours de vie, et une librairie dans laquelle j'irais volontiers assouvir mon envie de lecture !

En résumé, pas de la grande littérature mais un livre qui fait du bien et des idées de lecture en prime.

Si vous passez près d’Uzès ; n’hésitez pas à rentrer à la librairie de la Place Aux herbes !!

Publié le 22/04/2021 08:51  - aucun commentaire aucun commentaire - Voir? Ajouter le vôtre ?   Haut
Les passeurs de livres de Daraya  -  par Elisabeth
Parmi les livres que j'ai lu dernièrement, il y en a un qui m'a touché plus particulièrement et qui intéressera peut-être votre association d'amateurs de livres.
Son titre: "Les passeurs de livres de Daraya" - Une bibliothèque secrète en Syrie.
Son auteur: Delphine Minoui, une journaliste française, spécialiste du Moyen Orient
Son éditeur: Seuil - Points
C'est le récit d'un petit,groupe d'insoumis, amateur de livres et de culture, qui malgré le contexte de guerre et de répression, a continué de faire de la résistance pacifique contre toutes les tentatives de les éliminer, eux et leur ville Daraya. Pendant les 4 années de blocus, ils ont exhumé des milliers d'ouvrages ensevelis sous les décombres de leur ville bombardée et les ont rassemblés dans une bibliothèque secrète, cachée dans un sous-sol. Au coeur du chaos, un refuge où la parole et les pensées circulaient, contre les atrocités, l'absurde et l'oubli, sans tomber dans le piège de l'un ou l'autre mouvement d'extrémistes,  résolument non-partisan et non-violent.
Leur seule motivation: rester humains par la lecture et la culture. "Le livre ne domine pas. Il donne. Il ne castre pas. Il épanouit."
"Une bibliothérapie universelle, en temps de paix comme de guerre."
Publié le 20/04/2021 21:21  - aucun commentaire aucun commentaire - Voir? Ajouter le vôtre ?   Haut
Quatre petits bouts de pain  -  par Jeannine

Quatre petits bouts de pain de Magda Hollander-Lafon : Un témoignage poignant, une méditation sur la vie , celui d'une jeune fille depuis le camp d' Auschwitz. Le don d'une femme mourante de quatre petits bouts de pain, accompagné de l'injonction " tu es jeune tu dois vivre" ainsi que d'autres moments de grâce à découvrir dans le livre, ont montré à Magda le chemin d'une méditation intérieure.

Publié le 20/04/2021 18:49  - aucun commentaire aucun commentaire - Voir? Ajouter le vôtre ?   Haut
A la grâce des hommes  -  par Evelyne

In extrémis, voici ma participation aux 10 ans de J’MLire : « A la grâce des hommes » de Hannah Kent.

Au début du 19ème siècle, en Islande, Agnès, une femme jeune, reconnue coupable du crime de son amant, est condamnée à mort.

A cette époque, la justice des hommes ne tient pas compte de circonstances atténuantes et, femme et homme se retrouvent égaux devant la sentence rendue, la décapitation !

En attente de l’exécution, Agnès est placée dans une ferme, au fin fond d’un canton reculé du pays. Elle est confrontée à l’hostilité et la méfiance des habitants qui se voient contraints de cohabiter avec une criminelle. Au fil du temps cependant, ces sentiments vont évoluer quand Agnès va révéler certaines circonstances qui l’ont amenée au meurtre.

 La vérité n’est pas toujours celle que l’on pense être…

C’est en compulsant les archives criminelles islandaises que l’auteur a découvert les quelques lignes du procès concernant celle qui aura été la dernière condamnée à mort en Islande et lui a redonné vie dans son roman.

Publié le 20/04/2021 18:48  - aucun commentaire aucun commentaire - Voir? Ajouter le vôtre ?   Haut
Les mains du miracle  -  par Caroline

Les mains du miracle de Kessel

Admirable reporter à travers le monde Joseph Kessel nous prouve ici qu'il peut l'être ici à travers l'histoire. Il nous fait visiter un continent inconnu qui ne s'appelle pas l'Asie ou l'Océanie, mais l'Allemagne nationale-socialiste. Et ce récit fantastique, c'est l'histoire, absolument authentique, du Dr Kersten.
Le Docteur Kersten, de nationalité hollandaise, s'était spécialisé avant la guerre dans le massage médical. Il avait suivi des cours à Londres et reçu un enseignement secret venu du Tibet. Sa célébrité en fit le médecin de Himmler, le puissant chef de la Gestapo, qui devait devenir le second personnage du Reich.
Himmler souffrait de douleurs intolérables que seul Kersten parvenait à apaiser. Utilisant ce pouvoir miraculeux, le héros de cette histoire parvint à sauver de très nombreuses victimes politiques, et il empêcha la déportation massive d'une partie du peuple hollandais - ce qui lui valut d'être fait, en 1950, Grand Officier de l'Ordre d'Orange - Nassau.
Cette histoire passionnante se déroule au milieu d'une Allemagne en folie, dont Joseph Kessel reconstitue les divers aspects.

je sais cela fait deux, mais ....

je conseille aussi "on n'a pas toujours du Caviar" de Simmel


Ce roman, qu'on a pu qualifier d'hybride de James Bond et d'Arsène Lupin, est construit sur un flash-back qui permet de suivre les inénarrables péripéties du héros de l'histoire, Thomas Lieven, entre 1939 et 1957, période durant laquelle ce jeune banquier de Londres n'accumulera pas moins de seize passeports de neuf nationalités différentes.
Très riche lorsque la Seconde Guerre mondiale commence, Lieven est un fin gourmet, un excellent cuisinier (on appréciera les recettes intégrées au récit) et un grand amateur de femmes
Ces particularités conjuguées l'aideront à se sortir des mauvais pas qui l'attendent au cours d'une époque pour le moins troublée où il verra tous les services secrets -allemands, anglais, français- l'approcher successivement. A chacun, Lieven proposera ses talents, toujours aux mêmes conditions: ni meurtre, ni kidnapping, ni torture. Il aide et trahit les uns, se fait arrêter ou libérer par les autres, fait chanter les uns et les autres, et les mène tous par le bout du nez.
Au cours de ses aventures, il croisera bien entendu le chemin de nombreux personnages hauts en couleur et parfois bien réels comme Joséphine Baker et le futur commandant Cousteau
. On l'aura compris, on ne résume pas ce livre, on le savoure, on le déguste et, au bout du compte, on en redemande, et c'est une histoire vraie

Publié le 19/04/2021 09:49  - aucun commentaire aucun commentaire - Voir? Ajouter le vôtre ?   Haut
Demain je meurs  -  par Jean_Paul

Bien embarrassé quant au choix d'un livre et d'un auteur pour la dernière décennie. Je choisis Christian Prigent

avec " Demain je meurs", paru en... 2007 chez P.O.L. Je tiens le livre à disposition. Mais plus rien ne passera ,

 couleurs et merveille , " Eloges et Anabase " de Saint -John Perse .

Publié le 19/04/2021 09:48  - aucun commentaire aucun commentaire - Voir? Ajouter le vôtre ?   Haut
La petite lumière  -  par Anne

Mon choix s'est arrêté  sur ce charmant roman de 120 pages: "La petite lumière" d'Antonio Moresco qui commence ainsi:

"Je suis venu pour disparaître, dans ce hameau abandonné et désert dont je suis le seul habitant".

 Entouré d'une nature si vivante et généreuse, ce récit est une immersion en soi.

Dès les 1er lignes, le lecteur entre naturellement dans le monde mystérieux du narrateur où se prépare à un imminent événement dont il est difficile

d'en déterminer la nature:

Tous les soirs, il perçoit au loin une petite lumière qui semble lui faire signe et l'intrigue. Un soir, n'en tenant plus d'impatience, il décide d'aller voir d'où provient cette source lumineuse. Il parvient par trouver une étrange  petite maison où vit seul un enfant. Au fil des visites un dialogue s'établit, et une relation mystérieuse se crée entre les 2 personnages.

Beaucoup de questions affluent, et comment ne pas faire le lien avec "le petit Prince de St Ex"?

"La petite lumière" sera pour le lecteur telle une luciole éclairant le monde de la littérature . 

Publié le 19/04/2021 09:47  - aucun commentaire aucun commentaire - Voir? Ajouter le vôtre ?   Haut
L'ombre du vent  -  par Jean_Luc

Cherchant un roman se déroulant à Barcelone, je suis tombé par hasard sur "L'ombre du vent".

Sur la couverture, figurait cette citation du magazine Lire : "Si vous avez le malheur de lire les trois premières pages de ce roman, vous n'avez plus aucune chance de lui échapper".

La malédiction s'est si bien accomplie que les personnages et la Barcelone de la série "Le Cimetière des Livres Oubliés" hantent depuis mon univers et n'en sortiront pas de sitôt.

L'auteur, Carlos Ruiz Zafon, nous a quittés prématurément en 2020, à l'âge de 55 ans.

Publié le 18/04/2021 10:03  - aucun commentaire aucun commentaire - Voir? Ajouter le vôtre ?   Haut
Une si longue impatience  -  par Patricia

Une si longue impatience de Gaelle Josse.

L'histoire d'un amour maternel infini. Louis, 16 ans, n'est pas rentré à la maison. Anne sa mère qui vit dans un village breton est dévorée par l'attente. Chaque jour elle lui écrit pour survivre, elle lui décrit la fête qu'elle offrira à son retour. Ce roman est un hommage à toutes les mères qui se tiennent debout contre vents et marées.

Les passionnés de cuisine et tous les gourmands se régaleront à la lecture des menus pantagruéliques que la mère envisage de confectionner pour son fils.

Publié le 18/04/2021 09:42  - aucun commentaire aucun commentaire - Voir? Ajouter le vôtre ?   Haut
DébutPrécédent [ 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 ] 6 pages suivantesSuivantFin
Rubriques
Derniers billets
Derniers commentaires
Archives
04-2021 Mai 2021 06-2021
L M M J V S D
          01 02
03 04 05 06 07 08 09
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31            
Évènements culturels recommandés par JMLIRE
J'MLIRE

L’Association J’MLIRE a été créée en Avril 2011, à l’initiative de 8 femmes désireuses de s’impliquer dans des manifestations autour du livre et de la lecture : conférences,  rencontres littéraires…avec un temps fort, l’organisation d’un salon du livre « Délire de lire » à l’automne, rassemblant tous les acteurs des métiers du livre.